Comme partout ailleurs en France, les collègues du 2nd degré, enseignants et vies scolaires, mais aussi les personnels de santé, ont montré leur exaspération et leur colère, avec plus d´un tiers de grévistes dans les collèges et les lycées.

Nous étions plus de 400 dans la rue, à Mulhouse, plus de 1000 à Strasbourg pour protester contre le mépris affiché du Ministère, dénoncer la gestion chaotique dans les établissements scolaires, réclamer des équipements pour protéger les personnels et les élèves (nombre de collègues achètent encore leurs propres masques chirurgicaux…), demander des recrutements pour faire face aux difficultés des élèves, exiger le report des épreuves du baccalauréat.

Donnons une suite à cette belle manifestation :

  • soutenons nos collègues administratifs mobilisés le 14 janvier contre le projet de loi 3DS et notamment son article 41 ;
  • signons la pétition pour une augmentation générale des salaires dans la Fonction Publique ;
  • retrouvons-nous le 27 janvier avec nos camarades de la FSU pour exiger une hausse du point d’indice, seul vrai remède contre l´augmentation du coût de la vie. Exigeons la reconnaissance de notre travail et un salaire décent !

Retrouvez ici le communiqué du SNES-FSU.